FANDOM


Len profile

Ludwig Von Wittelsbach

Ludwig est un coordinateur débutant de 14 ans. Egalement musicien et chanteur, il est un prodige dans le domaine de la musique et ne peut pas s'en passer. Négapi est son pokémon le plus fidèle et l'a depuis sa naissance. Il a 4 frères et soeurs dont Sylvia, 15 ans.

Personnalité Modifier

Écrivez la première section de votre article ici.

Histoire Modifier

Passé ( A résumer ) Modifier

Pour commencer, faudrait d'abord que je te parle de son cadre. P'têtre qu'c'est pas le plus important, mais ça te permettre de comprendre de trois détails sur sa vie. D'abord, ses parents : pleins aux as, la belle vie, quoi. Ce sont des gens super respectés, à Hoenn. Ils possèdent quasiment tout ce qui s'y trouve, même si ils y en ont investi un petit pourcentage. Donc ils savent à peu près tout ce qui se passe ici. Même si le rapport est faible. Un peu style la petite statue sur la maison de la sorcière Karaba, des vrais gens d'affaires, je te dis. Mais faut pas s'imaginer que leur monde est rose autour d'eux. L'argent apporte les problèmes et les envieux; comme on dit. Alors faut aussi qu'ils fassent des efforts pour garder leur place.

Avant sa naissance, y'en a eu 4 autres : 2 sœurs et 2 frères. On pourrait penser que c'est une famille super croyante et tout le tralala, parce qu'ils ont plein de gosses, mais je te dis qu'ils croient plus au cours de la bourse qu'à un potentiel pokémon divin.

Alors quand Lud' était né, c'était pas vraiment différent que s'il existait pas. Apparemment, c'était pareil pour tout le monde. Sauf pour les premiers, qui étaient la perfection absolue au yeux des parents. Au fil du temps, ils ont arrêter de s'en occuper pour se consacrer à leurs activités économiques, pensant que leurs enfants pouvaient se débrouiller seuls...

Le truc le plus bizarre ( c'est ce qu'on lui a rapporté ), c'est que le jour de sa naissance, il y avait deux berceaux dans sa chambre. Apparemment tout le monde s'était posé la question. Mais à chaque fois qu'on en parlait, on obtenait aucune réponse et finalement le silence avait gagné. Au bout d'une semaine, le berceau avait été donné, et on en avait conclu qu'il était juste à reprendre.

Il dormait beaucoup. C'est pas qu'il est flemmard, mais il faisait rien d'autre que de dormir ou de manger. Il pleurait pas beaucoup non plus. Mais bon, un bébé peut pas faire grand chose, tu me diras. Mais il était pas très réactif, c'est tout. Et il jouait pas beaucoup. L'ennui mortel pour les quelques nourrices qui s'occupent de lui. Au moins il était calme, c'était déjà ça.

Dès les premières années où il avait acquis son libre-arbitre, quoi qu'il soit quand même un peu limite, il se sentait rejeté. Ses aînés lui disait qu'il en faisait des caisses et que de tout façon viendra un jour où on aura plus besoin de ces gens qui exercent une autorité qu'on ne pourra jamais abolir. Mais c'est vital pour un petit d'avoir un peu d'amour, sinon comment voulez vous qu'il en donne ?

Sur ce coup, les grands le suivaient pas trop. La plus âgée était déjà majeure donc elle s'en foutait royalement et les deux autres menaient leur vie comme ils le voulaient. Pourtant, "toutes les grandes personnes ont d'abord été des enfants, mais peu d'entre eux s'en souviennent", et c'est le fait de ne pas s'en souvenir qui fait qu'on ne comprend pas les plus jeunes.

Excepté une seule, Sylvia. La plus jeune de ses sœurs. 1 an entre lui et elle. Elle la comprenait ( du moins... elle essayait, et ça il appréciait vraiment ) et lui il l'aimait. Ça doit être le seul amour qu'il a dû recevoir pendant toute sa vie. M'enfin au moins un truc de positif dans cette histoire, c'est qu'ils s'entendent bien.

Ses parents, malgré le fait qu'ils soient vraiment absents dans sa vie, le laissèrent s'épanouir dans la musique et lui permettaient d'avoir une formation classique. Face palm de la part de Ludwig, voyant qui'ils n'avaient toujours pas compris ce qu'était son style de musique. Mais il acceptait sans broncher. Cela le rapprochait déjà de ce qu'il voulait faire. Avec 3 heures de solfèges par semaine et des cours intensifs de musique, au bout de sa 9ème année d'existence, il savait déjà jouer du clavecin, de la harpe celtique, de la flûte, de la guitare classique, du violoncelle et même du luth.

Au fur et à mesure qu'il grandissait, il voulait faire quelque chose et arrêter de se lamenter sur son sort. Sylvia jouait déjà la rebelle, et il pensait que c'était le bon chemin à prendre. Alors, malgré les remarques qu'on lui ferait, il décida de se mettre aux platines et à la guitare électrique.

"- Arrête cette cacophonie tout de suite ! - M'an, c'est pas une cacophonie, c'est mon son ! Et c'est celui des jeunes !"

Bizarrement, on lui accorda un peu plus d'intérêt dès qu'il y eut le changement. Bien sûr, il n'oubliait pas sa formation, mais maintenant il avait juste son propre style. Il devenait de plus en plus confiant et c'est un sentiment qui lui faisait vraiment du bien.

À 12 ans, pendant qu'il zappait parce que le top 20 des hits de l'année venait tout juste de se terminer, il tombait sur la chaîne de concours d'Hoenn. Et c'est là qu'il découvrit la beauté de ce spectacle combinant combats et musique. Ludwig n'a jamais été vraiment un fanatique de combats. A quoi bon collectionner des petits bouts de métal colorés. Par contre, avec de la musique ça change tout. Ça y'est il avait décidé de devenir coordinateur.

Avant même d'avoir commencé à concourir, il avait déjà tout prévu. Il avait déjà quelques pokémons sous la main, qu'il avait depuis tout petit avec qui il dormait. Dont un petit Négapi dont il se sert pour alimenter ses instruments électriques, ( d'ailleurs le Posipi qui l'accompagnait avait disparu on-ne-sait-où, autre mystère de sa naissance ).

Malheureusement, un évènement fut qu'il ne put partir maintenant. La même année, sa sœur fut kidnappée par des communistes, prônant l'abolition de leur patrimoine trop important à leur goût. Pendant plusieurs jours, elle fut introuvable et Ludwig dut se résigner à ne pas partir tant qu'on ne l'aura pas retrouvée. Il faut pas qu'il l'abandonne.

Tout est bien qui finit bien ( ou presque... ). Pendant qu'il se lamentait sur son sort à ne pas avoir été bon frère et de n'avoir su la protéger, la police l'avait déjà retrouvée.

"- Je suis désolé... Je ne me pardonnerai jamais. Je ne mérite pas d'être ton frère. - Arrête de sire des stupidités pareilles, tu sais très bien que ce n'est pas de ta faute. Allez, va collectionner les rubans..."

Quelques jours après, le changement fut radical chez sa sœur. On ne la reconnaissait plus. Elle était... différente, en tout points. Caractère, style, on se demandait si c'était vraiment une fille des Wittelsbach. Ses cheveux et ses yeux étaient complètement artificiels et elle était habillée comme une cosplayeuse. Ses parents piquèrent une crise qui fut rapidement calmée par le fait qu'elle se mettait à attraper les pokémons rares. Bien sûr, eux n'y voyaient que le côté publicitaire et elle fut pardonnée seulement pour ça. Pas parce qu'elle aimait le faire.

Alors lui aussi commença à prendre des libertés et à s'habiller comme il veut, au grand désespoir de ses parents. Tee-Shirt, Sweat, casque sur les épaules et pantacourt avec des baskets super confortables.

" - Mais je peux pas participer à un concours en smoking ! - C'est pas comme ça qu'un garçon de ton rang doit s'habiller. - Maman ! Personne ne me laissera entrer, dans ce costume de clown !"

Alors là, ce fut la crise. Le chef de famille s'interposa. Mais Ludwig avança qu'ils l'avaient laissé faire pour Sylvia. Pourquoi pas lui ?

Au final, il a pas mal vécu, Ludwig. Il a fait ce qu'il voulait, avoir son propre style, devenir coordinateur et faire de la musique quand il en a envie.

Le départ Modifier

Voulant sortir du cocon familial et dvenir indépendant, il trouve un job à mi-temps à Volucité comme chanteur dans le bar de la ville. Un jour, il rencontre Richard Drake, un dresseur avec qui il va se lier d'amitié. Il lui confie qu'il était venu ici pour vaincre le champion d'Arène de la ville, Artie. Ils se rendent tous les deux dans l'arène, Lud regardant le match et soignant les pokémons de Richard grâce à Négapi. Celui-ci échoue et les deux amis se quittent.

La rencontre Modifier

De retour à Atalanopolis dans le manoir de ses parents, ceux-ci organisent une grande fête. Laure Dexila est alors envoyée sur les lieux pour espionner cette puissante famille. Malheureusement celle-ci se fait repérer par Ludwig alors qu'il allait trouver sa soeur pour lui donner une bouteille de champagne. Il en tombe éperdument amoureux, bien qu'il ne le sait pas vraiment et l'invite à se faire passer pour un des conviés à la fête.

Cramois'île Modifier

Cramois'île est sur le point d'être attaquée. Ludwig se décide à rejoindre le rang des résistants, car en effet l'endroit était spécial... C'était un point de contraôle important pour l'Alliance Rocket/Magma ! Or qui dit Magma, dit Laure, et Ludwig est bien déterminé à la sauver !

Relations Modifier

FamilleModifier

Sylvia Von WittelsbachModifier

Hiverne Von WittelsbachModifier

ParentsModifier

Relations externesModifier

Laure DexilaModifier

Laure et Lud

Ludwig et Laure

Sed ut perspiciatis unde omnis iste natus error sit voluptatem accusantium doloremque laudantium, totam rem aperiam, eaque ipsa quae ab illo inventore veritatis et quasi architecto beatae vitae dicta sunt explicabo. Nemo enim ipsam voluptatem quia voluptas sit aspernatur aut odit aut fugit, sed quia consequuntur magni dolores eos qui ratione voluptatem sequi nesciunt. Neque porro quisquam est, qui dolorem ipsum quia dolor sit amet, consectetur, adipisci velit, sed quia non numquam eius modi tempora incidunt ut labore et dolore magnam aliquam quaerat voluptatem. Ut enim ad minima veniam, quis nostrum exercitationem ullam corporis suscipit laboriosam, nisi ut aliquid ex ea commodi consequatur? Quis autem vel eum iure reprehenderit qui in ea voluptate velit esse quam nihil molestiae consequatur, vel illum qui dolorem eum fugiat quo voluptas nulla pariatur?

Richard DrakeModifier

Pokémons Modifier

Négapi

Sexe : Mâle

CaractèreModifier

Négapi n'est pas vraiment très bavard. Il semble chercher un Posipi, qui serait son ami d'enfance. Mais Ludwig a beau chercher à comprendre, il ne sait pas de qui il veut parler. Négapi se fait comprendre surtout par ses expressions de visage. Il est plutôt calme et ne se fait pas souvent remarquer. Sauf quand son dresseur n'est pas dans les parages... Mais en retour, il doit assumer les conséquences de ses actes. Ludwig l'a connu à sa naissance. C'est un de ses plus vieux compagnon de jeu. Leur amitié s'est donc développée au cours du temps et le lien qui les unit est très fort aujourd'hui.

Nature : Calme.

Attaques apprisesModifier

- Eclair
- Vœu
- Abri
- Frappe Atlas

OeufModifier

Carte coordinateur Modifier

ConcoursModifier

Il n'a pas participé à de concours de coordination pour l'instant.

RubansModifier

Il n'a pas encore de rubans pour l'instant car il n'a partcipé à aucun concours.
Servant of evil len by kyoko kawashi-d3h6ekq

Ludwig étant petit

Tumblr mvy7o3S6EF1rgs5d5o1 500

Musicien, chanteur !

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.